Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 12:49

Dans votre panier cette semaine

- mâche

- pomme de terre

- carotte

- poireaux

- pomme d'or : rappel de recette : couper un chapeau, retirer les pépins, faire cuire dans l'eau bouillante, retirer de l'eau, farcir avec tout ce qu'il faut (crème, etc), et repasser au four

 

nous avions prévu de passer des cardons (pour Noël), mais ils ne sont pas encore assez blanchis! Et risquent donc d'être amères. Du coup, nous allons les blanchir en cave, et vous les aurez, si tout va bien, en janvier. Ce n'est que partie remise

 

Dernière livraison de l'année 2014, prochaine livraison en semaine 2 de 2015, c'est à dire le mardi 6 janvier et le vendredi 09 janvier 2015. Puis  livraison ensuite tous les 15 jours

 

bonnes fêtes de fin d'année!

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 12:39

Dans votre panier cette semaine

- pomme de terre

- carotte

- betterave rouge

- chicorée pain de sucre

- courges variées (butternut, spaghetti pour les parts)

- radis noir

-céleri rave

 

nous continuons (nous avons bien avancé) à rentrer les légumes en chambre froide, en  particulier les carottes. Restera à rentrer les choux chinois, les autres chicorées pain de sucre.

La choucroute est faîte, elle vous attend, normalement, vous l'aurez fin janvier!

 

bon appétit

 

 

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 21:53

Dans votre panier cette semaine

- pomme de terre : linzer delikatess, c'est un croisement entre rate et charlotte. Donc une chair ferme avec un bon goût

- carotte

- chou chinois; à ciseler finement dans une salade

- salade batavia

- poireaux

- chou de milan : pour une potée

 

ça y est, l'hiver approche sérieusement : premières gelées annoncées cette semaine. Il était temps!

 

n'oubliez pas de participer si vous le pouvez à la manif de mercredi devant la DRAFF,organisée par les agriculteurs bio de franche comté

 

bon appétit

 

 

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 16:02

Dans votre panier cette semaine

- mesclun : tout prêt ou frais, il ne demande qu'à être mangé

- pomme d'or : rappel de recette : il faut les faire cuire telles quelles 20 MIN dans l'eau, puis retirer le chapeau, les pépins. Farcir l'intérieur avec ce que l'on veut (crème fromage etc), et repasser le tout au four

- choux de bruxelles

- navets

- carottes

- pomme de terre chair fondante

 

Dans l'actualité immédiate, nous vous informons de l'appel à mobilisation organisé par le Groupement Régional des Agriculteurs Bio (GRAB) le MERCREDI 3 DECEMBRE DEVANT LA DRAFF DE BESANCON.

Pourquoi cette manifestation : l'aide au maintien de l'agriculture biologique, dont bénéficient tous les producteurs qui pratiquent l'agriculture biologique, va être supprimée en région Franche Comté pour des raisons budgétaires. Concrètement, seuls les producteurs se convertissant à l'agriculture biologique seront aidés, pendant 10 ans. Les producteurs déjà en AB (donc ayant terminé leur période de conversion) depuis plus de 10 ans n'auront plus aucune aide spécifique liée à la pratique de l'agriculture biologique. Une décision pour le moins inquiétante et en totale contradiction avec les objectifs affichés par les pouvoirs publics régionaux de développement de l'agriculture biologique (plan AMBITION BIO). 

Bien sûr, nous manifestons parce que cette aide au maintien contribue à l'équilibre économique des exploitations.

Mais nous manifestons aussi (et surtout) parce que cette décision est un mauvais signal politique : alors que la Politique Agricole Commune est dotée d'un budget conséquent, et se traduit par une multitude d'aides directes aux producteurs, cette décision signifie que les systèmes de production respectueux de l'écosystème ne seront plus soutenus par la PAC  pour leur seule plus value écologique.  L'accent est mis sur la conversion, ce qui est en soit positif, mais il ne nous semble pas juste que la seule aide de reconnaissance de l'Agriculture Biologique (l'aide au maintien) soit supprimée au profit d'aides au verdissement des pratiques : réduction des traitements, réglage des pulvérisateurs, mesurettes agro-environnementales. Si l'on souhaite que les systèmes conventionnels se converstissent à long terme en systèmes biologiques, le soutien public à cette agriculture biologique doit être réel et incitatif.  

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Nous ne sommes pas là que pour faire biau ! La seule aide de reconnaissance pour l'agriculture biologique est remise en cause.

 

Dans le cadre de la réécriture de la PAC 2015, faute d'enveloppe suffisante, la seule aide de reconnaissance pour l'agriculture biologique (appelée "Aide au maintien" par l'Etat) risque d'être supprimée pour la plupart des producteurs bio.

 

Dans ce cadre, bien que la Région Franche-Comté ait totalement rempli sa mission (ce qui n'est pas le cas des autres régions), l'enveloppe allouée par l'Etat n'est pas en cohérence avec la situation franc-comtoise.

 

Pour la 1ère fois de l’histoire en Franche-Comté, Rassemblement des producteurs bio Le mercredi

3 décembre 2014 à Besançon devant la DRAAF immeuble Orion, 191 rue de Belfort de 11H à 14H

Point presse à 12H

 

Parmi les plus touchés par cette imprévoyance politique : les pionniers de l'agriculture biologique.

 

Tous les agriculteurs engagés en bio depuis plus de 10 ans ne toucheraient plus aucune aide. Ce serait acceptable si les aides agricoles cessaient aussi d'aller à ceux qui continuent d'utiliser des produits phytosanitaires hautement dangereux pour la santé, les dispersant – bon gré mal gré -dans leur environnement. Le nôtre aussi…

 

Parmi les plus touchés par cette imprévoyance politique, les pionniers de l'agriculture biologique. Ceux qui ont

développé les techniques, créé les premières filières, ceux qui étaient seuls… Ceux qui ont essuyé les plâtres.

 

L'agriculture biologique, espoir en voie de disparition ?

 

L'aide au maintien a permis de passer des années climatiques ou de conjoncture plus difficiles. Dans les moments plus cléments, elle a été un plus, la moindre des reconnaissances par rapport aux efforts

fournis. L'absence de cette aide conduira sans nul doute à des arrêts de productions bio qui pourraient impliquer la déstabilisation des filières en place (par manque brutal de volumes bio).

 

Les producteurs bio, engagés, permettent de répondre à la demande des consommateurs, largement croissante depuis plus de 15 ans. Ce sont eux qui vont chercher leurs pairs, les accompagnent techniquement pour développer les filières bio françaises et réduire l'importation. Mais surtout -ce sont eux qui ont commencé à produire autrement -avec le souci de préserver les biens communs (eau, air, biodiversité…) et aussi l'emploi rural. Eux qui ont montré la voie et qui continuent de le faire.

 

Non, l'agriculture intensive, à coup de monocultures et de chimie, n'est ni indispensable, ni inéluctable.

 

Des aides pour l'agriculture qui met un peu de vert…

 

 

Pendant ce temps, des aides financières (MAE : mesures agroenvironnementales) sont proposées aux producteurs conventionnels. En échanges de montants quasi identiques, voire supérieurs à ceux

qui sont versés lors d'un engagement en agriculture biologique (voir extrait du rapport de la commission européenne en annexe), on met un peu de vert pour qu'il soit dit : on ne fait pas rien. Réduire de

quelques pourcents la fréquence d'utilisation des pesticides, faire au moins trois cultures différentes dans sa

rotation… Quelle révolution !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 25 novembre 2014 2/7

 

Nous encourageons bien sûr les efforts environnementaux qui sont faits par les producteurs conventionnels mais seul le cahier des charges bio garantit un minimum de protection de le l'environnement. Elle doit donc être, reconnue en conséquence.

 

Cette incohérence de fléchage des moyens a été clairement dénoncée par la commission européenne mais le

gouvernement français semble n'en avoir que faire.

 

Le plan Ambition bio 2017 : une politique d’affichage

 

 

En 2013, le gouvernement avait annoncé haut et fort un plan de développement de l'agriculture biologique : le plan Ambition Bio 2017. En 2014, il avoue discrètement à nous les bio -que c'est un plan… sans aucun moyen alloué… Une politique d'affichage ! Afficher bio pour faire biau. on, Mesdames et Messieurs les Ministres, nous ne sommes pas là pour ça.

 

Si l'agriculture biologique n'est pas reconnue par les pouvoirs publics, comment pourrait-elle l'être par les

agriculteurs conventionnels ? Comment développer les surfaces en agriculture biologique dans ces conditions ? Nous souhaitons de nombreuses conversions en agriculture biologique. Pour cela, il est besoin de donner un signal fort en direction de tous les agriculteurs. Sans être parfaite, l'agriculture biologique est la plus aboutie. Elle n'est pas arriérée, ni rétrograde. Basée sur la protection de notre environnement et la qualité des aliments, elle est au contraire celle qui demande des connaissances techniques pointues et beaucoup d'expérience.

 

Les producteurs bio : solidaires et déterminés

 

 

Les agriculteurs bio, qu'ils soient anciens ou récemment engagés, restent solidaires. Plus que de l'ambition, ils demandent de la cohérence dans les orientations de politique agricole. Qu'il soit tenu compte de la demande citoyenne, à savoir une reconnaissance et un soutien de l'agriculture bio qui ne fait pas semblant de vouloir

préserver l'environnement et notre santé.

 

Ensemble, défendons notre environnement, notre qualité d'alimentation et nos emplois ruraux en soutenant

l'agriculture biologique.

 

Pour la première fois de l'Histoire, les producteurs bio manifestent le 3 décembre devant la DRAAF (Direction

Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture, et de la Forêt), Immeuble Orion, 191 rue de Belfort à Besançon.

 

Point Presse à midi sur place.

 

Contacts :

 

Nathanaël Bourdier, Président du GRAB

 

 

Contexte

 

L’agriculture française est globalement subventionnée, dans un contexte de mondialisation où sans

aides elle ne serait pas compétitive. C’est historiquement le fondement de la PAC, la Politique

Agricole Commune. Aujourd’hui, le budget de la PAC représente plus de 40% du budget de l’Union

Européenne, largement abondé par les impôts que paie chaque citoyen européen.

Les fonds qui constituent le second pilier de la PAC (pilier dédié à la protection de l’environnement et

à la lutte contre le changement climatique), qui incluent les aides à la bio, sont constitués à 75%

d’aides de l’Europe et à 25% d’aides de l’Etat. Les aides de l’Europe sont gérées depuis 2014 en

région par les Conseil Régionaux, mais les attributions des enveloppes régionales pour l'agriculture

bio par l'Etat ont été largement sous dotées.

 

Les aides au maintien sont d’une importance primordiale pour beaucoup de fermes. D’une part, elles

compensent le fait que les agriculteurs bio perçoivent historiquement moins d’aides de la PAC, car

basée sur des aides du début des années 2000 qui encourageaient l'intensification. D'autre part, elles

compensent le risque pris par ces agriculteurs pour répondre aux attentes de la société (non

utilisation d'engrais chimiques, herbicides, fongicides et insecticides).

 

 

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 16:29

Dans votre panier cette semaine

- chicorée scarole

- pomme de terre

- carotte

- chou vert

- fenouil

- persil

des légumes d'automne, en somme!

 

bon appétit

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 13:27

Dans votre panier cette semaine

- poireaux

- épinards : cultivés sous serre, plantés mi septembre, les voici prets à cuire!

- pomme de terre agria

- chicorée scarole

- potimarron

 

bon appétit

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 21:38

Dans votre panier cette semaine

- salade frisée

- pomme de terre

- carotte

- potimarron : on n'épluche pas les potimarrons! Les faire cuire en ayant juste retiré les pépins, puis faire une bonne purée, un bon gratin ou un velouté.

- chou vert

- tomates : à faire cuire, ou à manger rapidement. C'est la dernière ou l'avant dernière récolte!

bon apppétit!

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 13:30

Dans votre panier cette semaine

- salade

- courgette, parmi les dernières fois de la saison

- courge spaghetti;  rappel de recette : couper en 2, retirer les pépins, faire cuire dans de l'eau bouillante, puis détacher la chair, qui forme alors des filaments, comme des spaghettis. Cuisiner alors la courge comme bon vous semble, au four, en gratin, avec toutes bonnes choses accompagnatrices (crème etc)

- poireaux

- pomme de terre

- fenouil

 

le chantier de samedi dernier a permis de planter la seconde série de mâche, ainsi que de la salade sous abris. Nous avons également mis en andain les courges, afin de pouvoir les récolter avant la pluie de ce milieu de semaine. Du coup, le chantier de ce samedi sera certainement consacré au débarrassage d'un tunnel de tomates. BOn appétit

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 19:05

Dans votre panier cette semaine

- salade

- courgette

- aubergine, pour la dernière fois de la saison

- poivrons, pour la dernière fois de la saison

- tomates, pour la dernière fois de la saison très probablement

- bette

- pomme de terre

- chou fleur/romanesco, pour les panier de mardi seulement, si tout se passe bien, les paniers de vendredi en auront la semaine prochaine

 

bon appétit

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 13:45

Dans votre panier cette semaine

- salade

- courgettes : il en reste encore en plein champ

- céleri branche : pour une soupe, ou un gratin

- pomme de terre

- poireaux

- oignons

 

la gamme des légumes d'été se réduit comme peau de chagrin....les températures fraîches du matin et les premiers brouillards ne sont pas étrangers à cette situation. Allez, encore une fois aubergines, poivrons, tomates (ce sera probablement la semaine prochaine), et nous passerons définitivement (ou presque) dans l'automne!

 

le chantier de samedi dernier a permis de planter plus de 10 000 plants! mache, épinards, salades diverses, chou chinois...de quoi garnir les paniers d'automne. il reste encore 3 sérires de plants à planter d'ici fin octobre.

 

bon appétit

Repost 0
Published by la ferme du chemin d'Acey - dans le panier de la semaine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la ferme du chemin d'acey
  • : JP. Guerin et F. Dudoret, maraîchers à Montagney (70)
  • Contact

Liens